VMZ Joint debout - toiture chaude sur laine minérale / mousse PUR/PIR

 

Ce système de couverture chaude permet de poser du ZINC PLUS à joint debout sur un isolant en laine minérale ou en mousse PUR sans aération de la sous-face du ZINC PLUS.

 

VMZINC Membrane

La VMZINC membrane de sous-toiture monocouche (efficace jusqu’à 100°C) doit être posée entre le ZINC PLUS et l'isolation.

 

Notre bureau d’études peut vous conseiller dans le cadre de votre projet.

Aspects de surface : zinc naturel / AZENGAR / QUARTZ-ZINC / ANTHRA-ZINC / PIGMENTO

 
Epaisseur 0.7 à 0.8 mm
Poids Kg/m² 5.66 – 6.47 kg/m²
Pente De 3° (5%) à 60°. Nous consulter pour des pentes plus fortes 

 

 
 
Technicité

Plus d'aération ni de risque d’incompatibilité du support: une toiture sans faute, bien isolée et d’un encombrement très réduit, même en complexe non traditionnel.

 

Discrete

Des finitions très épurées, surtout en version G3 : lignes fines, détails simples avec en prime une complexe aussi mince que possible.


Domaine d'application

 

  • Toitures de 3° (5%) à 60° d’inclinaison. Nous consulter pour des pentes plus fortes.
    Bâtiments de classe hygrométrique 1, 2 et 3.
    En rénovation comme en construction neuve.

 

Particularités de la technique

Ce système de toiture chaude permet de poser du ZINC PLUS à Joint debout sur un isolant en laine minérale ou en mousse PUR/PIR sans aération de la sous-face du ZINC PLUS. Les fixations traversantes se font à l’aide de plaquettes de répartition, d’entretoises, d’une rehausse et de pattes de fixation avec vis spécifiques fournies par VMZINC. Les vis fournies permettent aux pattes une résistance à la traction de min. 48 daN par patte.


Supports au choix

 

  • Bacs acier

  • Bois massif ou panneaux ou voligeage destinés à une application en toiture.

    Epaisseur des supports à calculer en fonction de la structure.

    Epaisseur minimum pour la fixation des pattes:

    bacs acier = 0,7 mm

    panneaux bois = 15 mm

    voliges & OSB = 18 mm.

 

Ce support est successivement recouvert de:
 

  • Pare-vapeur classe E3 minimum, p.ex une membrane en bitume modifié du type APP ou SBS pourvue d’une armature non tissée de polyester. Les joints sont collés à chaud ou froid et toujours avec recouvrement.

  • Isolant, au choix laine minérale ou certains types de mousse PUR/PIR. L’isolant thermique aura une résistance à la compression plus grande ou égale à 50 kPa (0,5 kg/ cm2) avec une déformation maximale de 10% avec une couche supérieure résistante à la pression. Epaisseur à déterminer. Il faut vérifier que le matériau isolant soit conforme à la réglementation locale/ nationale en vigueur (p.ex.: résistance au feu,...). L’isolant doit disposer des agréments nécessaires pour une utilisation en toitures chaudes. Nous contactez pour des épaisseurs d’isolant supérieur à 180 mm.

  • La VMZINC Membrane doit être posée entre le ZINC PLUS et l’isolation. La tendre horizontalement ou verticalement et la fixer au moyen des plaquettes, de la bande autocollante DuPontTM Tyvek® ou une alternative équivalente. Coller les chevauchements avec la bande adhésive intégrée. Faire chevaucher la VMZINC Membrane de 15 cm (suivre la fine ligne pointillée). Collez les chevauchements moyennant la bande adhésive intégrée. Les joints, chevauchements et dégâts éventuels doivent être recouverts avec la bande autocollante DuPontTM Tyvek®. Tout raccord avec d’autres matériaux tels que béton ou bois, se fera à l’aide d’une bande autocollante en butyle ou autres. La VMZINC Membrane doit aboutir dans la goutière.

    N.B. Les informations relatives à la pose de l’isolant et des membranes sont indicatives. La sélection et la mise en oeuvre de ces produits se feront conformément aux recommandations des différents fabricants des matériaux utilisés.

1 Bac acier ou bois massif ou panneaux destinés à une application toiture
2 Pare-vapeur (en fonction de la classe hygrométrique du bâtiment)
3 Isolation mousse rigide (PUR/PIR) ou laine minérale
4 VMZINC Membrane
5 VMZ Joint debout en ZINC PLUS

 

  • La patte coulissante est munie d'une cuvette reprenant la tête des vis de fixation et est montée sur une plaquette de répartition ces deux éléments sont livrés ensembles.

  • Les pattes coulissantes sont fixées à travers l'isolant au bac acier ou panneaux en bois à l'aide de vis auto-forantes d'une longueur adaptée.

  • Les pattes fixes en tête de versant sont fixées dans les chevrons, le profil Z ou les entretoises qui sont elles-mêmes placées entre l'isolant, ceci pour éviter tout risque de glissement.

  • Les finitions de pied de bande seront exécutées par la technique du joint découpé.

  • Les finitions de tête de toiture seront exécutées par la technique du coulisseau et la découpe spécifique des bandes ou par le nouveau faîtage G3 simplifié.

Pour plus de détails sur les fixations, consultez notre brochure technique.

Inscrivez-vous à nos formations destinées aux installateurs.