VMZ Joint debout - couverture aérée sur voliges

 

Une sous-toiture (p.ex. la VMZ Membrane) continue, côté froid de l’isolant et un écran pare-vapeur, choisi conformément à la classe hygrométrique du bâtiment, correctement posé du côté chaud de l’isolant sont indispensables pour un fonctionnement durable du complexe de toiture. La sous-toiture doit aboutir dans la gouttière.

Notre bureau d’études peut vous conseiller dans le cadre de votre projet.

Aspects de surface : zinc naturel / AZENGAR / QUARTZ-ZINC / ANTHRA-ZINC / PIGMENTO

 
Epaisseur 0.7 à 0.8 mm
Poids Kg/m² 5.66 – 6.47 kg/m²
Pente De 3° (5%) à 75°

 

 
 
Technicité

Construction de toiture classique, facile à isoler par une grande couche d'isolant.

Possibilité de rajouter une couche d’isolant par la suite.

Domaine d'application
 
  • Toitures Toitures de 3° de pente (5%) à la verticale.
    Bâtiments de classe hygrométrique 1, 2 et 3.
    En rénovation comme en construction neuve.

Particularités de cette technique
 
  • Le zinc de VMZINC est posé directement sur le voligeage.

     

  • Un espace aéré continu de minimum 40 mm est laissé libre sous le voligeage, sur l'ensemble des versants de la toiture.

  • Des ouvertures d'aération continues sont réalisées en parties haute et basse du versant.

  • Une sous-toiture respirante continue, côté froid de l’isolant et un écran pare-vapeur, choisi conformément à la classe hygrométrique du bâtiment, correctement posé du côté chaud de l’isolant sont indispensables pour un fonctionnement durable du complexe de toiture. La sous-toiture doit aboutir dans la gouttière.


Support
 
  • Voliges en sapin (SRN ou SBN), propres et sèches, largeur 100 à 150 mm, épaisseur 18 mm ou 24 mm en cas de vissage ou 24 mm en cas de clouage selon l’entraxe des chevrons. Nous recommandons l’utilisation de voliges de 125 mm avec un nombre de pattes par m2 suffisant pour répondre aux exigences selon les espacements repris sous pages 42 et 43 de la brochure technique VMZ Joint debout.

  • Les éventuels produits de traitement du bois (fongicides, insecticides) doivent être secs et tout à fait neutres vis-à-vis du zinc.

  • Voliges posées avec un espacement de 3 à 5 mm entre elles, perpendiculairement au sens de la pente du versant et solidement fixées au support.

  • Désaffleurement entre voliges: 1 mm maximum. La flèche constatée par le déplacement en tous sens d’une latte rigide de 600 mm de longueur ne peut excéder 2 mm.

  • Les clous de fixation des voliges sont chassés dans le bois afin d’éviter tout contact avec le zinc.

1 Finition intérieure
2 Pare-vapeur
3 Isolation
4 Sous-toiture (éventuellement la VMZINC Membrane)
5 Espace aéré
6 Chevronnage
7 Voligeage
8 VMZ Joint debout

 

  • Le zinc de VMZINC livré en bobineaux est introduit dans une profileuse qui réalise, en une seule passe, les reliefs latéraux.

  • La longueur maximum des bandes est de 13 m.

  • Les bandes sont maintenues au voligeage généralement en tête de feuille à l'aide de pattes fixes et sur le reste de la bande par des pattes coulissantes.

Pour plus de détails sur les fixations, consultez notre brochure technique.

Inscrivez-vous à nos formations destinées aux installateurs.